Alpes Annecy Épinal Gorges du Verdon Grenoble Haute-Savoie Isère Loire Lorraine Lyon Nice PACA Rhône-Alpes Saut à l'élastique Var Vosges Vosges

Saut à l’Élastique : Tout ce qu’il faut savoir avant de sauter

Saut à l'élastique

Vous avez peut-être déjà vu des personnes s’élancer depuis un pont ou un viaduc. Le saut à l’élastique est une activité impressionnante à regarder. Mais c’est véritablement un tout autre type de sensations que vous ressentirez si vous faites le grand saut. Que vous soyez froussard·e ou aficionado des sensations fortes et de l’adrénaline, vous pouvez vous aussi sauter à l’élastique. Aujourd’hui je vous fais un article complet sur cette activité extraordinaire qu’il faut avoir fait une fois dans sa vie ! Vous saurez tout ou presque ce qu’il y a à savoir sur le saut à l’élastique.

D’où vient le saut à l’élastique ? Un peu d’histoire …

Vous vous demandez surement qui est le fou qui à eu l’idée de se lancer d’un pont avec un élastique. Eh bien le saut à l’élastique est en réalité une version moderne d’une pratique rituelle du Vanuatu. Au sud de l’île de Pentecôte, la communauté Saa pratique ce que l’on appelle le « Saut du Gol » en France. Le Gol est une construction en bois dont les Saa se lancent dans les airs, rattachés à une simple liane. C’est un rite du passage à l’âge adulte. Voyez par vous-même le saut avec la vidéo ci-dessous, c’est très impressionnant !

Les infos pratiques pour bien préparer son saut à l’élastique

Si cette vidéo ne vous a pas refroidi et que vous voulez toujours en savoir plus sur le saut à l’élastique, je vais répondre aux questions les plus posées sur le sujet. Si vous avez une question, vous trouverez surement la réponse ici.

Comment s’habiller pour son saut à l’élastique ?

Tout dépend de la météo le jour de votre saut. Venez quand même avec une tenue décontractée et des chaussures de sport. Le tout étant d’être le plus confortable avec le baudrier et l’élastique.

Quel est le poids maximum pour faire du saut à l’élastique ?

Il faut vérifier au cas par cas avec chaque centre de saut. Tous peuvent avoir des élastiques pouvant supporter différents poids. Cela étant dit, il y a généralement une limite de 90 kg pour pouvoir faire un saut. J’ajoute qu’il n’y a pas de limite de taille pour faire son saut.

A partir de quel âge peut-on faire du saut à l’élastique ?

Vous pouvez prendre votre courage a deux mains et sauter des 13 ou 14 ans et à condition de peser au moins 40 kilogrammes. Vérifiez au moment de faire votre choix, l’âge minimum pour le lieu que vous souhaitez. Les mineurs doivent impérativement être accompagnés de leurs parents.

Y-a-t-il des contraintes météo pour faire un saut à l’élastique ?

Non, vous pourrez sauter même si il pleut ! Cependant, les centres de saut peuvent être fermés pendant l’hiver ou à cause de conditions météorologiques extrêmes qui ne permettrait pas de sauter en toute sécurité. C’est quand même plus sympa quand il fait beau !

Peut-on sauter à l’élastique avec un handicap ?

C’est possible, peut-être pas partout mais ce n’est pas impossible. Une personne en fauteuil roulant à fait sont saut au viaduc de la Souleuvre, alors pourquoi pas vous ?

Faut-il un certificat médical ?

Non, vous n’avez pas besoin d’un certificat médical pour sauter sauf si vous êtes une personne à mobilité réduite ou que vous avez plus de 55 ou 60 ans (cela peut dépendre des lieux).

Est-ce que le saut à l’élastique est sécurisé ?

Oui, il ne faut pas avoir peur et se dire que l’élastique va craquer. En France, il y a des normes qui encadrent la pratique du saut à l’élastique. Les élastiques eux-mêmes sont extrêmement robustes. Ils peuvent servir environ 1500 fois mais sont régulièrement changés (tous les 150 à 500 sauts). De plus ils sont entretenus par des experts et peuvent supporter une charge de 2,5 tonnes. Autant dire qu’avec vos 60 kilos, vous pouvez y aller les yeux fermés ! La sécurité reste l’élément le plus important des professionnels du saut à l’élastique.

Qui à inventé le saut à l’élastique ?

Aussi appelé Bungie ou Bungee, le saut à l’élastique à été inventé par le Néo-Zélandais A.J Hackett. Il s’est inspiré du fameux saut du Gol pour créer sa version, beaucoup plus sécurisée et démocratisée pour le grand public. Aujourd’hui, ce sont des millions de personnes qui ont osé se lancer depuis un pont, un viaduc ou des endroits encore plus extrêmes. AJ Hackett a inventé l’élastique qui sert pour le saut. C’est en réalité, 1000 fils de latex extensibles qui sont regroupés dans un tissu qui forme l’élastique.

Vous savez tout du saut à l’élastique, à une chose près : comment se passe réellement le saut, et surtout, est-ce que ça fait peur ? Tout est relatif, mais je vous propose quand même de regarder une vidéo de Benjamin Névert de la chaine Vous Êtes Vraiment Sympa. Il vous y raconte son expérience avec le saut à l’élastique, et surtout qu’il est possible d’affronter sa peur !

Maintenant, il ne vous reste plus qu’à trouver le lieu pour votre saut. S’il est possible d’en faire un peu partout en France, je vous ai sélectionné quelques endroits assez originaux qui sauront rendre votre saut encore plus mémorable !

On nous demande souvent quel est le meilleur endroit pour faire du saut à l’élastique. C’est difficile de répondre, alors j’ai décidé de vous faire une sélection un peu particulière : quel lieux conseiller en fonction du type de saut que vous voulez faire. Suivez-moi !

Du pont le plus haut:

Pont de l'ArtubyQui dit pont plus haut dit plus de temps en chute libre, c’est mathématique ! Et je dirais même plus (si j’avais un doctorat en maths je pourrais même le prouver !), cela veut dire aussi plus de frissons. Dans tous les cas, si votre objectif est de vous lancer du plus haut pont de France, rendez-vous dans les Gorges du Verdon. Situé dans le parc national du Verdon, entre Marseille et Nice, le pont de l’Artuby vous permettra de sauter de 182 mètres de haut. Vous pourrez chercher partout en Europe, il n’y a pas plus haut. Si vous vous en sentez capable, foncez ! En plus d’une expérience à couper le souffle, vous aurez une vue magnifique sur la région.

Pour toucher l’eau :

Viaduc de Claudon

Amateurs d’expériences uniques, je vous ai dégotté un endroit où vivre un saut totalement différent ! D’ailleurs, si un jour je me sens prêt à sauter, il sera sur ma liste. Depuis le Viaduc de Claudon, près d’Épinal, vous pourrez sauter pour effleurer l’eau du bassin situé en bas du viaduc. À vous les figures, vous pouvez toucher des mains, de la tête ou pourquoi pas du ventre ! C’est totalement fun, et à essayer d’urgence car on ne peut en faire que jusqu’en Novembre !

Pour sauter à deux :

Saut à l'élastique tandem

Sauter en tandem, non seulement cela peut-être très marrant, mais aussi cela peut aider ceux qui ont la frousse de sauter à se lancer ! Je n’irai pas jusqu’à dire qu’on divise sa peur par deux, mais presque… Tous les centres ne le permettent pas, à la différence de celui d’Annecy qui va vous accueillir chaleureusement. En bonus, vous aurez une jolie vue sur la Savoie, qui le mérite bien. Alors, si vous passez dans le coin, tentez un saut à l’élastique en tandem à Annecy ?

Depuis un endroit atypique :

Saut à l'élastique téléphérique

Sauter d’un pont, d’un viaduc, c’est d’un banal à force… Personnellement, je ne trouve pas, mais ceux qui cherchent l’originalité vont être servis. Il existe d’autres points de saut, mais je vous ai sélectionné une structure bien particulière : un téléphérique ! Cet été, direction les Alpes, pour sauter du téléphérique des Deux Alpes, à 140 m du sol. La montagne en été, ça vous gagne, comme on dit, et puis ça change du ski !

Pour la vue :

Viaduc de Pélussin
Pour celui-ci, j’avoue que c’est un choix totalement subjectif et j’espère que vous partagerez mon enthousiasme si vous suivez mes conseils. La vue sur la vallée depuis le Viaduc de Pélussin près de Lyon est superbe et, comme moi, vous devriez rester bouche bée ! Ce n’est pas le saut le plus haut (quoi qu’assez impressionnant avec 65 mètres), mais le cadre est magnifique. Un saut étant assez court, je vous conseille de profiter l’occasion pour visiter la région, qui vaut vraiment le détour.

Après la lecture de cet article vous êtes fin prêt pour vous lancer vous aussi depuis un pont ou un viaduc avec un élastique. Vous pouvez même dire que vous êtes devenu·e un·e expert·e du saut à l’élastique (ou presque !). A travers cet article vous avez surement pu découvrir de nouvelles informations ou vous avez été rassuré par rapport aux questions que vous vous posez. Alors, prêt pour le grand saut ?

À voir aussi

Découvrez la motoneige, une nouvelle façon d’arpenter la montagne

Valentin

Top 7 des activités à offrir pour la fête des pères

Valentin

Tout ce qu’il faut savoir sur la Via Ferrata

Valentin