Conseils Plongée

Le baptême de plongée, une expérience à vivre absolument

Plongée sous-marine

Envie de partir à l’assaut de l’épave du Titanic ou d’explorer les fonds marins ? Initiez-vous à ce sport dépaysant (oui oui, la plongée est considérée comme un sport) et essayez-vous à la discipline lors d’un premier contact avec le monde de la plongée !

Un baptême de plongée, qu’est-ce que c’est ?

Le baptême est, comme son nom l’indique, une initiation à la plongée sous-marine. Il vise à expérimenter la discipline et à se familiariser avec les conditions aquatiques dans lesquelles un plongeur évolue. La différence principale entre le baptême et la plongée sous-marine telle qu’elle est pratiquée par ses adeptes, (en dehors du fait que pour un baptême vous êtes accompagné par un professeur du début à la fin), c’est la profondeur à laquelle vous pouvez plonger.

Lors d’un baptême, vous ne pouvez pas plonger plus bas que 6 mètres. C’est suffisamment profond pour que vous puissiez ressentir pleinement les sensations de la plongée, et suffisamment près de la surface pour que vous puissiez remonter en un battement de palme si vous ne vous sentez pas bien. Une fois votre brevet en poche, vous pourrez vous aventurer jusqu’à 60 mètres de profondeur pour les plongeurs les plus aguerris et détenteurs d’un diplôme de guide de palanquée niveau 4.

Équipement de plongée

L’objectif d’un baptême de plongée est en effet de vous donner un avant-goût de cette discipline fascinante afin que vous puissiez décider si vous voulez aller plus loin et éventuellement passer votre brevet.

Un baptême de plongée doit vous permettre de découvrir le matériel indispensable à toute plongée et surtout d’en comprendre le fonctionnement. Mais c’est surtout l’occasion pour vous de voir si vous vous sentez à l’aise dans cet univers si particulier à la pesanteur inversée, si vous arrivez à respirer sans encombre avec votre détendeur (le tuyau qui vous relie à votre bouteille), si vous parvenez à équilibrer la pression au niveau de vos tympans en descendant, bref, si les conditions particulières de pratique de la plongée n’empêchent pas la magie d’agir chez vous. Prendre le temps d’appréhender les nouvelles sensations que procure la plongée, comprendre son corps et ses réactions est donc une étape capitale à franchir avant de se décider à embrasser cette discipline.

Mauvaise nouvelle : il faudra donc attendre un peu pour atteindre le bon vieux Titanic et les habitants des fonds abyssaux…

Qui peut prétendre à une expérience de baptême de plongée ?

Bonne nouvelle, le baptême est accessible à tous à partir de 8 ans, que vous soyez bon ou piètre nageur, avec pour seule condition d’être en bonne santé. Il n’est d’ailleurs pas nécessaire d’être en possession d’un certificat médical pour réaliser votre baptême. Quelques précautions et avertisssements sont cependant à prendre en compte :

  • Les personnes atteintes de certaines pathologies comme l’asthme ou l’épilepsie doivent cependant se munir d’un certificat de non contre-indication à la pratique de ce sport.
  • L’activité est formellement interdite pour les femmes enceintes. Aucune étude ne prouve que cela ait un effet néfaste sur le fœtus, mais le fœtus se développant physiologiquement dans le placenta de la mère qui a pour principal utilité de transfuser son sang, une modification ou déséquilibre des globules dû(e) à la pression, aurait un impact direct sur le fœtus.
  • Il est également recommandé de ne pas fumer 8 à 12h avant de plonger, en effet, le monoxyde de carbone sera évacué durant le baptême et ne restera alors que les résidus de nicotine ce qui aura pour conséquence d’accélérer le rythme cardiaque.
  • Enfin, il ne vous faudra pas prendre l’avion dans les 12 heures suivant votre baptême. En effet, l’azote contenu en surplus dans le sang (du fait de la respiration en bouteille) pourrait ne pas avoir eu le temps de s’évacuer et pourrait former durant le vol des bulles très dangereuses dans la circulation sanguine.

La plongée à tout âge

Comment se déroule un baptême de plongée concrètement ?

Tout d’abord, il faut savoir qu’un baptême de plongée dure entre 20 et 40 minutes mais cette durée ne tient pas compte du temps nécessaire à vous équiper et du briefing technique de votre instructeur.

Car oui, un bon baptême commence toujours par un bon briefing ! Votre instructeur du jour passera donc entre 15 et 20 min à vous familiariser avec votre équipement de plongée puis à vous apprendre les différents signes de communication indispensables pour communiquer avec lui sous l’eau.

Enfin, vous serez initié aux méthodes pour gérer la réaction de votre corps fasse à la pression de l’eau comme la manœuvre de Valsalva, technique qui consiste à boucher son nez avec son index et son pouce tout en soufflant par le nez, qui s’apparente à l’action de se moucher, action qui aura pour effet d’équilibrer la pression au niveau des tympans.

Une fois introduit à la discipline vous vous dirigerez vers votre aire d’évolution, bassin ou milieu naturel selon la structure choisie et commencerez doucement votre initiation.

Baptême de plongée

À noter : Comme pour toute plongée, la durée de votre baptême dépendra en partie de la manière dont vous respirez sous l’eau, si vous inspirez beaucoup d’air très vite, votre bouteille se videra plus rapidement.

Alors pour en profiter au maximum, détendez-vous et respirez calmement, cela vous permettra de prolonger cette extraordinaire expérience. Et ne vous y trompez pas, il y a de grandes chances que vous ayez un goût de trop peu en remontant à la surface !

Si l’activité vous a plu, n’hésitez pas à répéter l’expérience avant de vous attaquer à de plus gros poissons et à passer votre brevet afin de pouvoir aller découvrir les fonds marins du monde entier par vous-même !

À voir aussi

Via Ferrata : tout ce qu’il faut savoir

Valentin

Les plus beaux lieux de Baptême en Parapente en France

Bruno

Comment se déroule un saut en parachute ?

Valentin