Saut en parachute

Saut en Parachute: Tout ce qu’il y a à savoir avant de sauter

Conseils saut en parachute

Vous avez décidé de réaliser votre rêve de faire du saut en parachute, mais vous vous posez encore quelques questions ? Vous êtes au bon endroit, je commence ici une série d’articles pour y répondre ! Allez, c’est parti…

À quelle vitesse va-t-on pendant un saut ?

Vitesse saut parachuteÇa va vite, d’accord, mais vite comment exactement ? Et bien, figurez-vous que ça dépend !
Le premier facteur est le poids de la personne (50 ou 80 kg, ça ne donne pas tout à fait la même chose, vous vous en doutez), conjugué à sa taille et à la résistance de l’air. Mais pas la peine de fantasmer, au final la vitesse moyenne se stabilise autour de 200 km/h… bien loin de Superman, désolé !
Puis vient le moment où le parachute est ouvert ! On passe alors à une vitesse de croisière de 20 km/h environ, et c’est le moment de profiter de toutes les sensations et de la vue.

Combien de sauts doit-on effectuer avant de pouvoir sauter seul ?

Nombre de sauts en parachuteOn va faire la différence entre « sauter seul » et « sauter en solo » . Seul, cela veut dire que vous n’êtes pas accroché·e à un moniteur comme dans le saut en tandem, mais vous êtes quand même accompagné·e durant votre saut. En solo, c’est l’étape suivante, sans moniteurs autour de vous. Cette aptitude s’obtient après une dizaine de sauts, grâce à un stage PAC notamment.

Felix BaumgartnerQuel est le saut le plus haut jamais effectué ?

Le record est détenu par Félix Baumgartner et date de 2012 ! Monté dans la stratosphère (oui, oui…) grâce à un ballon, il a sauté en chute libre à plus de 36 000 mètres (36 529 pour ceux qui aiment la précision) dans sa belle combi rouge et bleue. Il a atteint la vitesse folle de 1 340 km/h pendant ses 5 minutes de chute libre (il a donc passé le mur du son !), puis a ouvert son parachute vers les 1 500 m d’altitude quand sa vitesse est passée en « cruise control » à 200 km /h.
Pour ceux que ça intéresse, la vidéo est toujours disponible sur YouTube.

Quel est le record d’ouverture la plus basse ?

Âmes sensibles s’abstenir : le record est de seulement 32 m, une distance qui n’est pas à la portée de tout le monde ! Ouvrir le parachute le plus bas possible est un défi assez courant chez les Base Jumpers. Le Base Jump est la variante du parachutisme qui consiste à sauter d’un point fixe (un pont, une antenne, par exemple) plutôt que d’un avion. Ce sport extrême, on peut même dire dangereux, exige une excellente précision de vol et de voltige et est uniquement pratiqué par des professionnels. On est bien loin de notre saut en parachute de loisir bien encadré et régulé.
32 m est donc la distance qui séparait un certain Russell Powell qui a sauté à l’intérieur de la cathédrale Saint-Paul à Londres.

*Le Base Jump est un sport extrême réalisé par des professionnels. Il est différent de la pratique du saut en parachute comme loisir encadré par des règles de sécurité. Nous vous déconseillons fortement cette pratique dangereuse, et recommandons que vous restiez sur YouTube pour voir ces exploits.
Base jump

Quels sont les différents brevets de parachutisme ?

Une fois tous les sauts et stages d’initiation effectués, vous décidez de passer le brevet. Il se décompose en quatre lettres, A, B, C et D, qui indiquent le niveau. Avec un brevet A, le plus simple à obtenir, vous avez le droit de sauter seul dans tous les centres de France en présence de moniteurs durant vos sauts. Le brevet D, à l’autre extrême, est le niveau de ceux qui effectuent des sauts de démonstration.

Combien coûte un saut en parachute ?

« Je cherche un saut en parachute pas cher. – Combien ça coûte de faire du saut en parachute ? – Ah quand même c’est pas donné ! »
C’est ce genre de phrase que l’on entend souvent revenir. Quand vous voyez un saut en parachute classique, le prix varie entre 250 et 500 euros en fonction du centre que vous aurez choisi et de la hauteur voulue pour le saut. Seulement, il y a beaucoup de facteurs qui rentrent en compte pour l’élaboration du prix du saut. En effet, dans le centre de saut en parachute, il y a un ou plusieurs avions qui ont été achetés. Cela représente un très gros investissement que l’entreprise doit rentabiliser au fil des ans. Ensuite, il faut aussi payer les salaires du personnel au sol, du pilote et des moniteurs. S’ajoute à cela le kérosène de l’avion, les locaux, la licence de parachutisme, ainsi que le matériel. À titre d’information, un parachute peut coûter bien au-dessus de 10 000 euros, et il doit être entretenu très souvent pour s’assurer d’une sécurité maximale. Au final, vous voyez bien qu’un saut en parachute n’est pas juste cher pour l’être, mais que beaucoup de paramètres entrent en compte et la sécurité n’a pas de prix.

Parachutes

Est-ce que c’est dangereux ?

C’est la grande question autour du parachutisme. Sujet de bon nombre d’interrogations auprès des gens, il n’y a pourtant pas besoin d’y aller la peur au ventre. En effet, vous avez beaucoup plus de chance d’avoir un accident de la route. Prenons par exemple l’Angleterre : sur une période de 20 ans, il y eu 41 morts sur près de 5 millions de sauts. Et cela inclus les sauts de démonstration qui ont le plus de chance de risque de blessure ou de mortalité. Sur cette même période, il n’y a eu aucun décès lors de sauts en tandem, le saut vers lequel vous allez probablement vous diriger. La plupart du temps, cela arrive lors de sauts en Base Jump.

Avec Cap Adrénaline, vous avez la certitude de faire du saut en parachute avec des prestataires de haute qualité. Triés sur le volet, ce sont des experts reconnus dans le domaine et ayant leurs licences de parachutisme accordé par la Fédération Française de Parachutisme (FFP). De plus, le matériel nécessaire au saut est très souvent entretenu pour qu’il n’y ai pas de problème.

Et si mon parachute ne s’ouvre pas ?

Autre question et évidemment liée à la précédente. Outre le fait que cela n’arrive que très rarement, si cela venait à arriver, il y a un plan b. Vous n’êtes peut-être pas au courant, mais lorsque vous faites du saut en parachute, il y a deux parachutes dans le sac. Le principal, et un second de secours. Si pour quelconque raison, le premier ne s’ouvre pas, il y a le parachute de secours. Et la seconde voile, ce n’est pas un petit drap comme ça au cas où. C’est vraiment un deuxième parachute, aussi sécurisé que le premier. Sachez qu’en plus de tout cela, si le déclencheur ne fonctionnait pas, à partir d’une certaine hauteur, le déclencheur de sécurité entre en fonction et assure automatiquement le déclenchement du parachute.
La France est l’un des pays ayant la règlementation la plus stricte en matière de parachutisme et de sécurité. Avec la FFP, il est obligatoire d’avoir un déclencheur automatique avec le parachute de secours. De plus, il y a des contrôles fréquents des parachutes de secours. Vous voyez donc qu’il n’y a pas raison de paniquer.

Vertige saut en parachute

J’ai le vertige, est-ce que j’arriverai à sauter ?

« Je ne veux pas sauter, j’ai le vertige ! Faites-moi descendre ! »
En vérité, il y a peu de chance pour que vous ayez vraiment le vertige. En effet, il ne faut pas confondre le vertige et la peur du vide. Faites-moi confiance, je sais de quoi je parle car j’ai moi-même la peur du vide. Le vertige est une sensation où le sol est en mouvement par rapport à votre corps (ou l’inverse). Cela est dû à votre oreille interne, c’est donc impossible lors d’un saut en parachute car vous êtes en chute libre. Vous pouvez par contre avoir peur du vide ou peur de tomber. Cependant, avec toutes les explications que vous pouvez lire ici dès à présent, plus une bonne préparation au saut et surtout les mots des moniteurs, vous devriez diminuer votre peur du vide.
Enfin, sachez que lors d’un saut vous êtes souvent entre 3000 et 4000 mètres. À cette distance du sol, vous perdez vos repères et donc vous aurez aussi moins peur.

Saut en parachute tandem

Comment bien préparer son saut ?

Si vous vous sentez enfin prêt·e pour le grand saut, vous pouvez faire les dernières vérifications pour bien se préparer avant son saut. Déjà, vous pouvez vérifier si vous avez l’âge requis. Il faut avoir 15 ans pour faire son premier saut en tandem. Ensuite, il n’y a pas de limite d’âge, par contre il y a des limites de poids. La plupart du temps c’est entre 90 et 95 kilos maximum pour un homme et 80 kg pour une femme.
Enfin, n’oubliez pas de passer chez votre médecin pour obtenir un certificat de non contre-indication à la pratique du parachutisme. Il est obligatoire pour faire un saut.
Il ne vous reste alors plus qu’à passer une bonne nuit de sommeil avant le grand jour.

Voilà pour aujourd’hui ! Voilà, vous êtes désormais armé·e d’informations sur le saut en parachute et vous savez tout ce qu’il y a à savoir sur le saut en parachute… ou presque !
En attendant la suite, vous pouvez toujours lire notre article sur comment choisir son saut en parachute. À bientôt !

Commentaires

À voir aussi

Comment bien choisir son saut en parachute ?

Valentin

Comment se déroule un saut en parachute ?

Valentin