Flyboard Île-de-France

« Je me suis senti comme Iron Man ! ». L’interview de Bruno au sujet du Flyboard

Flyboard

Si comme moi l’envie de faire trempette vous démange, mais que les vacances d’été vous semblent encore loin, pourquoi ne pas tenter une séance de Flyboard ? Cette nouvelle activité est encore assez méconnue, mais je sens qu’elle a tout pour me plaire. Pour en savoir plus, j’ai demandé son avis à Bruno, qui a déjà testé.

Valentin : Salut Bruno, peux-tu nous raconter ton expérience de Flyboard ? Pour commencer, où et quand en as-tu fait ?

Bruno : Bonjour Valentin. Oui, j’ai testé le Flyboard et j’ai beaucoup aimé. J’en ai fait en juin de l’an dernier avec des amis au Lac de Pontpoint dans l’Oise (60). En Île-de-France, c’était le plus près de chez moi, et on s’y est rendu facilement en voiture.

Valentin : Et combien tu as payé pour ta session ?

Bruno : J’ai payé dans les 90 euros (ndlr : 95€), mais il était possible de payer moins car il y avait des formules moins longues.

Valentin : Ah , c’est intéressant ! Combien de temps a duré ta session ?

Bruno : 30 minutes ! Il était possible d’en faire aussi 20 minutes. Au final c’était très bien mais je n’aurais pas pu en faire plus car c’est assez fatiguant (rires).

Valentin : Pour rentrer dans le vif du sujet, est-ce qu’on te donne des instructions avant de commencer ?

Bruno : Tout d’abord, après avoir été accueilli par le centre, on va directement se changer pour enfiler une combinaison, un gilet de sauvetage et un casque. Après on se dirige vers le lac où le moniteur nous présente le déroulement de l’activité et surtout comment bien se positionner sur le Flyboard.

Préparation Flyboard
« Là c’est le moniteur qui explique à mon amie comment naviguer dans l’eau avec les propulseurs »

Valentin : Tu disais que ce n’était pas facile ?

Bruno : Oui, durant toute la session il faut rester bien droit et en gainage, et tout le contrôle se fait avec les pieds. Si on veut avancer en avant, on incline un peu les pieds en avant. Si on veut tourner vers la gauche, on incline les pieds vers la gauche. Toujours en gardant son gainage et en portant son regard loin. Si on regarde ses pieds, c’est la chute assurée ! (rires) Donc au démarrage ce n’est pas facile, mais j’espère que la prochaine fois que j’en ferai, je tirerai profit de cette première expérience et que ce sera plus simple !

Valentin : Et ensuite, comment ça s’est passé ?

Bruno : Une fois arrivé au lac, le moniteur installe le matériel et m’attache au Flyboard. Ensuite, je nage un peu pour ne plus avoir pied et il démarre son jet ski. C’est lui qui contrôle la propulsion et moi je monte dans les airs, avec plus ou moins de réussite ! Si on n’est pas bien gainé, on va faire une chute, ça ne fait pas mal mais attention au plat quand même ! On essaye donc plusieurs fois pendant les 30 minutes, on monte, on avance ou on va sur les côtés et on peut tourner. Il est encore trop tôt pour parler de figures ! Ah et je me souviens qu’on ne peut pas reculer. On s’amuse quand même beaucoup et on apprend. C’est surtout dur pour se stabiliser au début.

Valentin : Et alors quelles sensations ça te procure ?
Bruno : On a vraiment l’impression de voler ! C’est comme Iron Man ! Tu sens que quelque chose te pousse en dessous des pieds, une vraie propulsion, c’est vraiment sympa.

Valentin : Pour ceux qui se demandent, est-ce qu’il faut une certaine condition physique pour faire du Flyboard ?

Bruno : Non, pas spécialement. Ça peut surement aider mais ce n’est pas nécessaire à mon avis.

Valentin : À combien de mètres es-tu monté ?

Bruno : Moi je suis monté jusqu’à environ 4 mètres. Je pense que les pros peuvent monter encore plus haut.

Valentin : Au niveau du bruit, ce n’est pas trop fort ?

Bruno : Non non, il y a le bruit du jet ski, et le Flyboard fait un peu de bruit, mais rien de dérangeant. En fait on n’y pense pas quand on est dessus. On est assez concentré sur notre position.

Valentin : Au final, qu’est-ce que tu retires de ton expérience ? Tu recommanderais ce centre de Flyboard ?

Bruno : Carrément, il y avait un excellent accueil. Ils nous ont vraiment donné le plus d’explications possible pour qu’on réussisse, vraiment pédagogues. Et ils ont un matériel de très bonne qualité. J’ai beaucoup aimé et je conseille à tout le monde de tester le Flyboard au moins une fois !

Valentin : Merci beaucoup Bruno pour ton témoignage, qui donne bien envie d’essayer !

À voir aussi

Les 6 plus beaux lieux pour faire de la montgolfière en France

Valentin

Top 6 des lieux magnifiques pour faire un vol en hélicoptère en France

Valentin

Top 10 des activités à faire à Paris

Bruno